Un grand flacon c'est bon pour la garde, c'est exceptionnel et c'est beau à voir mais il a un prix, le prix du travail de l'artisan.

Ce qu’il faut savoir c’est que les grands flacons sont produits artisanalement. Le remplissage, le bouchonnage et l’étiquetage sont des opérations réalisées manuellement car la rareté des grands flacons ne justifie pas une mécanisation de ces opérations.

Au prix du vin que l’on peut évaluer en fonction du volume, s’ajoute donc des opérations manuelles coûteuses, des bouteilles et des emballages qui de par leur taille sont également plus chers.

A titre d'exemple une bouteille magnum de 1.5 litres vide coûte près de 4 francs, un double magnum de 3 litres coûte 12 francs et un mathusalem de 6 litres 68 francs. La progression est exponentielle. Les bouchons, eux, passent de 1 francs à 3 francs la pièce.

Il est donc normal que les prix augmentent avec la taille du flacon. Ce dernier devient ainsi un objet rare pour des moments d’exceptions, il fait un parfait cadeau ou permet de donner un lustre particulier à une réunion.